Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Mérignac : le blog de la correspondante de "Sud Ouest"

older | 1 | .... | 290 | 291 | (Page 292) | 293 | 294 | .... | 337 | newer

    0 0

    DSC_0435.JPGDans le cadre du festival de la jeunesse Quartier Libre, Drop de Béton organise la 20e édition du Tournoi Inter Quartier Challenge Thibaud Peyré, le 26 avril de 10 h à 16 h 30 sur le stade Robert Brettes.

    Un tournoi de rugby qui réunit des jeunes bordelais issus des quartiers politiques de la ville. Depuis 20 ans, le Tournoi Inter Quartiers est une étape incontournable du paysage sportif mérignacais. Cette journée rassemble des filles et des garçons, qui ont suivi des cycles d’initiations rugby dans leur structure d’accueil. Près de 200 enfants issus des quartiers de la métropole bordelaise sont attendus pour participer à cette journée.

    En complément de la compétition, des jeunes joueurs professionnels du club partenaire de Drop de Béton, l’Union Bordeaux Bègles (UBB), animeront des ateliers pédagogiques.


    0 0

    DSC_1853.JPGCe sont les paroles prononcées par Paul Brilli, fondateur du Mérignac Ciné et papa de Romain, le directeur, en accueillant Guillaume Canet, le réalisateur du film "Nous finirons ensemble" accompagné du producteur Alain Attal et de l'équipe du film jeudi soir lors de l'avant-première. "Je n'ai jamais eu autant d'acteurs avec moi pour présenter un film, confiait d'ailleurs Guillaume Canet. Je suis comme un fou, cela fait deux ans que l'on travaille sur ce film et ce soir, nous sommes là. C'est toujours un peu bizarre de parler d'un film qui sort juste." L'équipe a présenté le film avec quelques anecdotes assez marrantes et répondu aux questions du public. "Vous pouvez voir ce film sans avoir vu le premier (Les petits mouchoirs), vous ne serez pas largué, a précisé Guillaume Canet. Et vous aurez peut-être envie de voir le premier après. Pour réaliser un film, il faut choisir de bons acteurs et essayer de tirer le meilleur d'eux-mêmes, être cohérent dans la direction. Je n'avais pas l'intention de faire une "suite" aux Petits mouchoirs, et puis l'idée est venue peu à peu. J'étais très heureux de retrouver toute l'équipe. Y aura-t-il un troisième film ? Peut-être, si j'ai de nouveau quelque chose à raconter..."

    Le film est sorti sur les écrans de Gironde le 19 avril et sortira sur les écrans nationaux le 1 mai.

    DSC_1887.JPG

    DSC_1891.JPG


    0 0

    Pin Vert Compagnie.jpgLa troupe de théâtre Pin Vert Compagnie, a décidé d'offrir l'intégralité de la recette d'une représentation théâtrale solidaire à la petite commune de Villegaihenc (Aude), particulièrement éprouvée lors des inondations catastrophiques de l'automne dernier.

    La troupe se produira le 28 avril à 15 h à la salle de la Glacière, 56 rue Armand-Gayral, avec 4 pièces mises en scène par Pierre Cazenave, dont 3 librement inspirées de Georges Courteline : "La cinquantaine", "La constipée récalcitrante", et "Un mois de prison", ainsi qu'une pièce écrite à partir d'une nouvelle de Guy de Maupassant, "Le signe".

    Tarif unique de 8€.

    Les réservations sont à faire auprès de Pin Vert Compagnie au  06 62 85 58 38.


    0 0

    Le comité des fêtes des Eyquems propose un après-midi quines :

    - le 28 avril à 14 h 30 à la salle des fêtes de Capeyron, place Jean-Jaurès.

    Nombreux lots, loterie au jambon, bingo, buvette et petite restauration.

    Réservation auprès de Mme Sognac au 05 56 47 00 64.


    0 0

    DSC_2025.JPGLundi matin, l'Amicale de Martignas en Fête, présidée par Jean Daniel Rodier, proposait deux omelettes géantes (9 h 30 et 11 h 30) sur la place des Résiniers. Une vingtaine de bénévoles, dont le petit-fils et la petite-fille de l'ancien président, étaient présents sur le site pour préparer, faire cuire et distribuer ces deux omelettes qui ont nécessité au total 2100 œufs, 25 kg de lardons et 1250 aillets ! Et pour la deuxième, de nombreux martignassais ont pris place sur les tables mises à disposition par l'amicale et ont attendu la fin de la cuisson, au feu de bois, de l'omelette. "Elle est vraiment cuite à point et délicieuse", confiait un monsieur.

    Le prochain rendez-vous de l'Amicale de Martignas en Fête sera le vide-greniers du 5 mai de 8 h à 18 h sur la place Corps-Francs-Pommies. Il est complet, mais les chineurs sont espérés nombreux.

    DSC_0004.JPG

    DSC_0006.JPGDSC_0010.JPGDSC_0014.JPGDSC_0022.JPG


    0 0

    DSC_1903.JPGDans le cadre de Quartier Libre, le service culture de la Ville a lancé sa nouvelle programmation "hors des murs" dans le parc de la Mairie.

    "Chaque année, les Escales d'été sont le rendez-vous incontournable des arts vivants pour tous les mérignacais, souligne le maire Alain Anziani. Fort de ce succès, nous avons voulu prolonger cette programmation "hors des murs" avec des spectacles itinérants et gratuits allant d'avril à novembre. Le public pourra découvrir cette année 6 compagnies invitées et 20 représentations autour du théâtre de rue, des clowns, du cirque et de la musique." Vendredi soir, pour le lancement de cette programmation, une soirée musicale et festive était proposée.

    À 18 h 30, une balade musicale réunissant une cinquantaine de personnes est partie depuis la place Charles-de-Gaulle, où se déroulait Quartier Libre, afin de rejoindre le parc de la Mairie. Le public a pu profiter du concert du groupe bordelais David Carroll & the Migrating fellows qui a proposé un retour aux racines du blues et de la folk avec une section rythmique échappée d'un club de jazz de la Nouvelle Orléans. Ce fut ensuite le tour des jeunes européens accueillis par la ville d'offrir la restitution de leurs projets musicaux et théâtraux, avant la diffusion de courts-métrages dans le cadre du concours Free Time de Quartier Libre (sous un magnifique dôme!). Une soirée qui s'est terminée par un bal techno acoustique avec Slowfest Orchestra. Ce collectif expérimente des nouveaux modes de diffusion musicale,plus écologiques et moins énergivores avec notamment l'utilisation de sonos solaires. Daniel Margnes, adjoint à la culture, explique la mise en place des spectacles itinérants. "La Ville de Mérignac organise depuis longtemps des spectacles hors les murs en complémentarité avec la programmation de ses grands équipements culturels, tels que des concerts en plein air, des déambulations théâtrales ou dansées… Avec la mise en place de cette nouvelle saison culturelle, qui est complémentaire des actions développées par ailleurs, il s’agit de renforcer la dynamique culturelle en allant directement à la rencontre des habitants et de les interpeller. Mais aussi de susciter la curiosité pour permettre à des personnes qui n’auraient pas la possibilité d’accéder facilement à des propositions culturelles d’être présentes. Parce que la culture favorise une ouverture au monde qui nous entoure, nous souhaitons par cette proximité, sensibiliser, au fil des années, de nouveaux publics. Les spectacles itinérants permettent de s’adresser à des publics que nous ne toucherions pas l’été, par exemple, les élèves en temps scolaire. Les Escales d’été quant à elles rassemblent une programmation beaucoup plus dense de spectacles, dans cette période où les Mérignacais sont par ailleurs plus disponibles."Les habitants qui le souhaitent ont la possibilité de devenir bénévoles, hôtes ou encore complices amateurs de l’un des spectacles."L’objectif de cette programmation est de s’installer dans différents quartiers, poursuit l'adjoint. Nous allons cette année dans les quartiers Centre-Ville, Glacière et Beaudésert. Les formes artistiques qui y sont proposées permettent de susciter la curiosité des passants que ce soit par l’installation d’un chapiteau de cirque dans une cour, d’une arène en bois sur une place ou d’une déambulation dans les rues."

    Le prochain spectacle itinérant "Mon grand oncle" (durée, 42 minutes ; à partir de 8 ans) aura lieu le samedi 11 mai à 18 h et 19 h et le dimanche 12 mai à 16 h et 17 h. Le lieu est tenu secret et sera communiqué à la réservation auprès de la direction de la culture au 05 56 18 88 62 ou directiondelaculture@merignac.com 

    DSC_1921.JPG

    DSC_1922.JPGDSC_1933.JPG


    0 0

    Samedi 27 avril à 14 h à l'auditorium de la Médiathèque, 19 place Charles-de-Gaulle, l'association mérignacaise "jardin-et-ecotourisme" et les Éditions Sud-Ouest présentent un diaporama gratuit "Sur la piste des mammifères du Sud-ouest : les découvrir, les accueillir" pour lancer la parution de leur dernier livre sur les mammifères de notre région. La projection sera suivie d'une rencontre avec les auteurs et d'une séance de dédicaces personnalisées.


    0 0

    DSC_1834.JPGOrganisé par le Comité des fêtes de Capeyron, le repas des seniors a accueilli 135 convives dimanche midi à la salle des fêtes du quartier. "On poursuit nos actions et vous pouvez compter sur nous, a rappelé Michèle Courbin, la présidente. Si vous connaissez des personnes un peu isolées, faites nous le savoir. Je tiens à féliciter les médiateurs du quartier pour leur travail et les membres de mon équipe pour leur investissement." Le maire Alain Anziani a aussi félicité les membres du comité des fêtes pour leur implication dans le quartier. "Cette semaine, nous avons fêté les 100 ans de M Fajeolet qui nous a raconté sa vie entièrement mérignacaise. Il m'a confié un secret, c'est qu'il ne buvait jamais d'eau ! On a une belle ville qui vieillit bien et on se doit d'accompagner nos seniors. Ici, nous avons "Plein ciel" qui va ouvrir dans quelques jours pour les personnes âgées. Mais on a un autre projet, c'est d'agrandir et de rénover la résidence Jean Broca. Le rôle d'une ville, c'est de donner des services et d'aider ceux qui en ont besoin. Il ne faut pas oublier que ce sont nos seniors qui sont le plus impliqués dans le bénévolat et nous devons les en remercier." Les convives ont pu ensuite apprécier le repas concocté par le traiteur local Tonton pizza, et profiter d'un après-midi de détente!

    DSC_1839.JPG

    DSC_1840.JPG


    0 0

    La ville de Mérignac prépare son traditionnel concours des maisons et jardins fleuris.

    Les inscriptions sont ouvertes et sont à faire jusqu'au 21 juin. De nombreux bons d'achat sont à gagner.

    Renseignements au 05 56 34 80 71 ou sur le site www.merignac.com


    0 0

    DSC_1789.JPGPhilippe Bely, directeur de la MJC Centre-Ville depuis le début de l'année 2018, a annoncé son départ de la structure vendredi soir lors de l'assemblée générale. "Mon épouse est mutée à Cannes, j'ai dû faire un choix et j'ai choisi de suivre ma femme et donc de quitter la MJC. Cela me fait quelque chose car j'étais bien ici, il y a une bonne équipe et de beaux projets. Mais dans la vie on doit quelquefois faire des choix pas faciles." Le directeur devait quitter son poste avant les vacances d'été.

    David Carrié, le président, a présenté le rapport d'activité et mis en avant le travail des bénévoles, évalué à 3 162 heures de travail. "Nous avons réalisé 75 manifestations et plus de 22 000 présences ont bénéficié d'au moins une action proposée par la MJC. Nous avons 587 adhérents et nous avons vu les habitants revenir en nombre à nos animations. Le projet de rapprochement avec le centre social de Beaudésert a permis de mieux nous comprendre et de proposer une première série de mesures autour de la mutualisation des fonctions supports. La MJC se tourne vers 2019 sereine par la confiance des adhérents et des partenaires et par une gestion efficiente et rigoureuse."

    Des projets sont en cours pour cette année : une économie sociale et solidaire, une action orientée vers la jeunesse, une scène culturelle de proximité, des manifestations hors les murs ouvertes à tous. Outre le directeur, plusieurs membres de l'équipe quittent la structure pour vivre d'autres aventures professionnelles ou pour faire valoir les droits à la retraite.  Les demandes d'accompagnement de projets par les habitants sont régulières, le dernier en date étant la construction d'un espace cuisine dans la MJC."Faisons ensemble notre possible pour que l'aventure de la MJC se poursuive", a conclu le président. Sur le plan financier, la MJC présente un résultat positif de 4736€. "Je tiens a souligné le travail réalisé et les fabuleuses activités proposées, a conclu l'adjointe Anne Eugénie Gaspar. Vous avez su expliquer les finances, vos projets et vos actions pour collecter des fonds. Et bravo aux artistes qui nous ont offert des démonstrations."


    0 0

    DSC_1785.JPGC'est sur le site du City stade de la rue Jean-Giono que s'est tenue l'assemblée générale du centre socio culturel Le Puzzle, sous la présidence de Patricia Cammas et en présence de l'adjointe Michèle Courbin. Avant la réunion, plusieurs activités étaient proposées sur le thème "bien-être pour tous" : atelier de peinture, jeux anciens, démonstration de danse...Et pour terminer la soirée, le trio Jérémie Malodj a offert un concert en plein air.

    "L'année qui s'est écoulée a vu le retour des habitants, a souligné Patricia Cammas. En effet, la fréquentation est repartie à la hausse avec plus d'adhérents  et davantage de participation pour de nouvelles activités ou le retour d'anciennes. Nous avons enfin retrouvé un lieu de vie et d'animation au cœur du quartier du Grand-Capeyron. Le Puzzle est une association, gérée par des bénévoles, appuyés dans la mise en œuvre de ses actions par des salariés. Comme chaque année, un appel à candidature est fait pour rejoindre l'équipe d'administration." Le Puzzle a aussi tissé des liens précieux avec de nombreux partenaires (comité des fêtes de Capeyron, centre de l'audition et du langage...) À mi-parcours de l'agrément du projet social qui court jusqu'à fin 2020, de nombreuses actions sont déjà en place : animation du City stade, expositions culturelles, les jardins partagés qui vont bientôt démarrer leur activité...

    La directrice Christelle Petit a présenté le rapport d'activité et mis en avant les actions nouvelles qui se sont concrétisées au cours de l'année (réaménagement de l'accueil, actions des différents secteurs du quartier, développement du muti-accueil...). Le Puzzle héberge aussi 15 associations mérignacaises qui proposent une diversité d'activités culturelles, solidaires, humanitaires, et de bien-être. Sur le plan financier, après un travail de gestion mené par toute l'équipe, le Puzzle dégage un excédent de 42 927€ et prévoit un budget 2019 de 966 400€. "Je me réjouis de voir le Puzzle renaître, a confié Michèle Courbin. On s'est tous serré les coudes face aux difficultés et on a réussi. Par ailleurs, concernant votre quartier, suite aux travaux en cours rue Jean-Giono, elle sera fermée la nuit jusqu'au 5 mai afin de finir le revêtement".

    DSC_1781.JPG

    DSC_1783.JPG


    0 0

    L'AS Mérignac Rugby propose une soirée quines :

    - le vendredi 26 avril à 20 h 45 au foyer Roger Couderc du stade Robert Brettes, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny.

    Nombreux lots, buvette et petite restauration disponibles sur place.


    0 0

    57964068_1199805103523789_765834364419309568_n.jpgLe 1er mai de 10 h à 12 h, Yannick Noah sera présent au complexe Daniel Colombier, allée des Acacias à Beaudésert, à l'occasion de l'inauguration du programme des actions de son association "Fête le Mur". C'est une association d'éducation et d'insertion par le sport, essentiellement par le tennis, qui propose différents programmes sportifs et culturels (formation d'arbitre et d'enseignant, compétition sportive...). Elle mène des actions régulières depuis 3 ans dans le quartier de Beaudésert et depuis mai 2018 à Yser-Pont de Madame et participe à des manifestations au city stade de Capeyron.

    Le 1er mai, des animations gratuites autour du tennis seront proposées pour les enfants (à partir de 5 ans) de 10 h à 13 h.

    Site : https://fetelemur.com/implantation/bordeaux-gironde-aquitaine


    0 0

    L'association "Gajorabe des Sables" propose une journée en Espagne le dimanche 2 juin.

    Départ à 7 h 30 depuis le parking des Pullman d'Aquitaine, 31 rue François-Arago à Mérignac.

    La journée comprend la visite de Zugarramurdi, le village des sorcières avec sa grotte et son musée ; le repas à la cidrerie Kupela à Dancharia (avec dégustation de côte de bœuf) ; et le temps libre dans les venta.

    Le tarif est de 60€ par personne (transport, pause-café, visite et repas à la cidrerie). Les inscriptions sont à faire dès maintenant et avant le 27 mai en envoyant le nombre de personnes et le règlement.

    Adresse : Gajorabe des Sables, 8 rue Jean-Siméon-Chardin, 33700 Mérignac. Contact : 06 80 21 55 50.


    0 0

    IMG_0465-1.jpgLa confirmation officielle vient de tomber : la samiste Béatrice Aoustin est sélectionnée pour les jeux paralympiques de la jeunesse qui se tiendront cette année du 25 au 30 juin à Lahti en Finlande.

    "C'est la première fois que Béatrice revêtira la tunique bleue de l'équipe de France mais certainement pas la dernière, souligne Jacques Guérinet du SAM Athlétisme. En effet, elle devrait participer aussi au championnat du monde jeune IPC en Suisse début août et aux Global Games (jeux olympiques sport adapté) à Brisbane du 12 au 19 octobre. Béatrice est cadette 2e année et ses résultats obtenus lors des championnats de France FFA ont suscité l'intérêt de la Fédération Française de Sport Adapté (FFSA), où elle est licenciée depuis cette saison et a ainsi pu améliorer le record de France du lancer de marteau et l'amener à 55,31 m. Souhaitons que ce soit le début d'une longue carrière internationale sous les couleurs du SAM athlétisme où elle a été formée".

    Renseignements au 06 87 56 31 40 ou http://samerignacathletisme.e-monsite.com


    0 0

    DSC_0056.JPGDimanche matin, la cérémonie du souvenir des déportés s'est déroulée en deux temps : un premier hommage à la Stèle de Pichey, puis un second au Monument aux Morts. Une commémoration en présence du maire Alain Anziani ; d'Olivier Gauna, le président du Comité d'Entente ; de nombreuses personnalités civiles et militaires et de jeunes scolaires. A Pichey, après les dépôts de gerbes, la cérémonie s’est terminée par la prière du Rabbin. Au monument aux morts de la place Charles de Gaulle, ce sont les scolaires qui ont énuméré le nom des enfants Morts pour la France.

    La Stèle de Pichey a été érigée à l'endroit qui marque ce que fut l'entrée du camp d'internement de Beaudésert où 8730 personnes, dont de nombreux enfants, furent déportées. Ils partaient ensuite à Drancy, puis dans des camps d'extermination. Lors des discours à la Médiathèque, Olivier Gauna a eu une pensée pour Guy Chataignié, ancien déporté mérignacais toujours en vie. "Cette journée a été instituée le 14 avril 1944 pour rendre hommage à tous les déportés, a rappelé Alain Anziani. Le Camp de Beaudésert nous est très cher, c'est un des lieux mémorial le plus important de la déportation." Le Maire a parlé de sa rencontre avec Boris Cyrulnik, un neuro psychiatre venu dernièrement donner une conférence à la Médiathèque, et qui a été témoin à l’âge de 7 ans d’une rafle où ses parents ont été fait prisonnier. Il avait pu les apercevoir en cachette un jour au camp de Beaudésert avant qu’ils ne partent vers un camp de la Mort !

    DSC_0066.JPG

    DSC_0088.JPG


    0 0

    Le prochain concert du marché aura lieu :

    - le samedi 4 mai à 11 h 30 en l'église Saint Vincent, place Charles-de-Gaulle.

    Il sera animé par l'organiste Martin Tembremande et sera suivi d'une visite de l'orgue.

    Ce concert est gratuit et ouvert à tous.


    0 0

    DSC_0030.JPGJosé Castillo, le président du Lions Club Cadets de Gasgogne de Casteljaloux (47), a remis mardi après-midi un chèque de 5000€ à Pascale Olivar, présidente de l'école de chiens guides Aliénor Sud Ouest, en présence de Manuel Finestra, le directeur, et de plusieurs membres du Lions Club. "Notre club, qui compte aujourd'hui 39 membres, a été fondé en 1976 et c'est le plus important de notre district, rappelait José Castillo. Cette année, nous avons voulu innover en créant une fête espagnole au profit de votre école et nous pouvons aujourd'hui vous remettre ce chèque." Pascale Olivar et Manuel Finestra, ont présenté l'école aux adhérents du Lions Club.

    L'école de chiens guides a été créée en 1985 et a remis à ce jour 640 chiens à des personnes déficientes visuelles sur tout le territoire français, mais aussi en Espagne et au Portugal. "Nous faisions partie de l'Unadev et en 2007, nous sommes devenus Aliénor, une association à part entière, explique Pascale Olivar. En 2015, suite aux problèmes de l'Unadev, nous avons décidé de nous séparer à l'amiable. Nous avions recherché d'autres partenaires financiers en amont et nous avons adhéré à la Fédération Française des associations de chiens guides d'aveugles (FFAC). Au 15 mai nous allons terminer notre période probatoire avec la fédération et nous serons définitivement intégrés." L'école emploie 19 salariés et une centaine de bénévoles dont près de 80% sont aussi famille d'accueil de chiens guides. Le conseil d'administration est composé de 13 administrateurs et le bureau compte 6 membres. Les chiens guides sont offerts aux déficients visuels, mais restent la propriété de l'école tant qu'ils sont chiens guides d'aveugles. "Cette année, nous avons 12 chiens à offrir et seulement 7 demandes, il nous manque 5 personnes, regrette Pascale Olivar. Nous souffrons d'un manque de communication auquel nous allons devoir remédier."

    Les membres du Lions Club ont pu visiter le chenil de l'école et assister à une démonstration du travail d'apprentissage effectué par deux éducatrices avec les chiens guides.

    DSC_0033.JPG


    0 0

    DSC_0112.JPGUn protocole établissant le dispositif de participation citoyenne à Mérignac, a été signé lundi matin dans les salons de l'Hôtel de Ville.

    Alain Anziani, le maire, et Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) ont signé ce protocole, en présence de Laurence Wiart, Commandant de police de Mérignac. Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle Aquitaine, apposera aussi sa signature pour l'État. Le dispositif de Participation citoyenne vise à renforcer la sécurité de proximité en apportant une action complémentaire dans la lutte contre les phénomènes d'incivilités, d'insécurité, de délinquance et de cambriolages auxquels se consacrent les Polices nationale et municipale. Le protocole précise les modalités de mise en œuvre de ce dispositif sur la commune.

    "Mérignac n'est pas une ville confrontée à la délinquance, a rappelé Alain Anziani, mais il faut être attentif. Nos médiateurs quadrillent les différents quartiers où on essaye de proposer plusieurs activités. On va y ajouter la participation citoyenne, un dispositif adopté déjà dans plusieurs villes. L'idée n'est pas de traquer les habitants, mais de les associer à leur propre sécurité. Ce sont des collaborateurs pour la Ville, la police municipale et nationale." La connaissance par la population de son territoire permet de développer un mode d'action innovant de transmission d'informations utiles aux forces de l'ordre. "On ne met pas ce dispositif en place parce qu'il y a des problèmes, mais plutôt pour prévenir, a souligné Patrick Mairesse. La Police nationale a besoin des habitants, de la police municipale et du Maire. C'est un dispositif citoyen et civique qui fonctionne bien." Laurence Wiart a confirmé que la commune était calme par rapport à sa taille. "Nous avons moins d'un cambriolage par jour avec une baisse chez les particuliers et un peu plus de tentatives pour les commerces. Mais les auteurs sont vite trouvés grâce au système de surveillance des commerçants. On s'est aussi aperçu que les gens qui voient des choses anormales n'osent pas prévenir la police. Ce dispositif sera utile pour les vols à la roulette, les effractions, les vols de véhicules..."

    Le Maire choisit les habitants qui seront nommés "référent participation Citoyenne titulaire" de leur rue ou de leur quartier, et leurs suppléants. Ce choix est établi sur la base du volontariat des habitants, et il est validé par la signature d'un engagement du citoyen volontaire. Les référents participation citoyenne recevront une formation dispensée par la police nationale et la police municipale. Les responsables du commissariat de police et de la police municipale désigneront chacun au sein de leur service, un correspondant et un suppléant qui seront les interlocuteurs privilégiés des habitants référents. Des réunions d'échange entre les parties signataires du protocole seront régulièrement organisées afin d'assurer le suivi du dispositif. Il pourrait être mis en place avant les vacances d'été sur plusieurs quartiers (à l'étude) et étendu ensuite à tous les quartiers de la ville. Un premier bilan sera effectué au bout de 6 mois. Le protocole est conclu pour une durée de deux ans, et il est renouvelable chaque année par tacite reconduction. 


    0 0

    Le SAM Cyclisme organise un vide-greniers :

    - le dimanche 5 mai de 8 h (6 h pour les exposants) à 17 h, au stade Robert Brettes, 55 avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny.

    Le tarif est de 6€ les 2 mètres, 16€ les 6 mètres et 25€ les 10 mètres.

    Une buvette et une restauration seront disponibles sur place.

    Inscriptions au 06 16 38 05 04 ou helene.lepretre@gmail.com


older | 1 | .... | 290 | 291 | (Page 292) | 293 | 294 | .... | 337 | newer