Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Mérignac : le blog de la correspondante de "Sud Ouest"

older | 1 | .... | 329 | 330 | (Page 331) | 332 | 333 | .... | 337 | newer

    0 0

    DSC_1762.JPGC'est un chèque de 16 374€ qui a été remis par Marie Hélène Bernagozzi, présidente de l'Équipe Illacaise Téléthon Inter Associatif (EITIA), à Éric Avril, coordinateur Téléthon, vendredi soir, en présence du maire Hervé Seyve et du parrain illacais, Julien. Malgré son fauteuil, ce jeune homme de 39 ans est toujours présent aux côtés d'EITIA, et avec le sourire ! "Ce fut une année riche en action et en émotion, et je remercie toute mon équipe, a confié la présidente. Nous avons eu de nombreuses animations qui nous ont permis de collecter 7559€, le Trail des pompiers a rapporté 3800€ et les mamies gâteaux 5015€. Plusieurs associations se sont jointes à nous, et grâce à tous, au soutien de la ville et des commerçants, nous avons réalisé un bon Téléthon." Le Maire a remercié Marie Hélène Bernagozzi pour tout le travail qu'elle a réalisé. "Je sais que le fait d'avoir dû aller à l'Uzzine pour les animations n'était pas pratique, mais l'ouverture prochaine de Quérandeau 2 va tout ramener au centre-ville."Éric Avril a rappelé que c'était en partie grâce au Téléthon que la recherche avançait. "Et depuis cette année, les essais sur l'être humain commencent", a conclu le coordinateur.


    0 0

    troisfontaine.jpegLa salle Claude-Monet, avenue de la Libération, accueillie l'exposition d’aquarelle de Guetty Troisfontaine du 6 au 9 février de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h (vernissage le 7 à 19 h).

    C’est en tant qu’artiste que Guetty Troisfontaine signe son retour à Martignas pour une exposition d’aquarelle. Bien connue des habitants, elle a exercé pendant plusieurs années la fonction d’enseignante puis de directrice de l’école Jean-Castagnet et a vécu à Martignas à partir de 1968. À sa retraite en 1992, elle a choisi de jeter l’ancre à Hendaye, où sa passion pour l’aquarelle est née. Prenant beaucoup de plaisir à se battre avec l’eau et les pigments, elle réalise des tableaux d’après des photos de voyages, des coups de cœur ou des émotions.


    0 0

    DSC_0786.JPGDirecteur du conservatoire municipal (depuis le 1er décembre 2017) et violoniste, Jean-Sébastien Hubert participe à un récital gratuit le 8 février à 20 h 30 en l'église Saint-Vincent, 19 place Charles-de-Gaulle. Il sera accompagné par le pianiste Frédéric Renoux, et ils auront entre autres, l'occasion de jouer la célèbre sonate "Le printemps de Beethoven" ainsi qu'un extrait de la Passion selon Saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach, avec une jeune chanteuse lyrique très prometteuse, Amandine Portelli.

    "Ce concert est exceptionnel à plus d'un titre, de par le programme qui est vraiment magnifique, mais aussi sur le fait qu'il est très rare qu'un directeur de conservatoire soit également concertiste, confie Jean-Sébastien Hubert. Je ne veux pas me lancer de fleurs évidemment, et ce n'est pas le propos, mais c'est simplement une constatation que 95 % des directeurs de conservatoire en France ne sont plus artistes et ne se produisent plus sur scène. Je fais cette démarche car elle a un lien pédagogique et d'exemplarité vis-à-vis de nos élèves. Il est important pour ces derniers de voir les professeurs ainsi que leur directeur se produire sur scène. J'ajoute que le programme, notamment la sonate Le printemps de Beethoven, a fait partie d'un travail en amont dans les classes de solfège et que nous avons pu faire travailler cette œuvre dans tous ses aspects avec nos élèves. C'est une dimension pédagogique très importante."

    D'ailleurs, la veille de ce concert, le vendredi 7 février, il y aura une conférence sur la sonate qui sera donnée à 18 h 30 à la salle d'orchestre du site du Parc du conservatoire, par Philippe Masfrand, professeur au conservatoire. Elle s'adresse principalement aux élèves ainsi qu'à leurs parents.

    Le conservatoire municipal est dorénavant réparti sur trois sites : Capeyron, le Parc et Marbotin, ce qui est vécu très positivement par toute l'équipe. "Le conservatoire est en plein développement avec 1200 élèves (musique, danse, théâtre et arts plastiques), 44 professeurs et 7 agents administratifs, précise le directeur. Le niveau et l'exigence sont de plus en plus élevés, tout en gardant un maître mot, le plaisir."

    Contact : 05 56 12 19 40.


    0 0

    La liste "ensemble nous sommes Mérignac", menée par Alain Anziani, organise une réunion publique :

    - ce mardi 4 février à 19 h à la salle des fêtes de la glacière, 56 rue Armand-Gayral.


    0 0

    DSC_1769.JPGElle s'appelle Manon Arnal, a 25 ans, est orthophoniste, vit à Mérignac, et vient d'éditer son premier roman "2166 : le monde des acmeïdes" (écho éditions). L'auteure écrit des histoires engageant des personnages imaginaires dans des mondes fantastiques depuis l'âge de 8 ans. "J'avais un imaginaire assez débordant, pas beaucoup d'amis, et je m'imaginais vivre dans un monde fantastique, confie la jeune femme. Et j'ai eu le déclic de l'écriture à l'école."

    Après ses études à Mérignac, Manon Arnal a dû apprendre le dictionnaire pendant 2 ans pour faire une prépa afin d'entrer à l'école d'orthophoniste à Bordeaux (3000 candidats pour 30 places). "Cela m'a donné des clés pour écrire, j'ai appris des tournures de phrases et à exprimer des idées claires." Ses histoires parlent souvent d'un groupe de personnes qui se retrouvent dans un monde inconnu où ils doivent apprendre à se débrouiller. "J'ai des valeurs auxquelles je suis attachée, l'amitié, la filiation, l'aventure, l'entraide, le courage. La science-fiction n'a pas de limite, on est maître de son monde et cela permet de s'évader."

    Son premier livre est composé de 2 tomes. "J'ai commencé son écriture il y a 3 ans et il m'a fallu 2 ans pour l'écrire. Je regardai le ciel et cela m'a inspiré. J'ai débuté le premier chapitre et construits mes personnages au fur et à mesure. Il y en a une vingtaine et j'ai fait une fiche pour chacun. À cette époque, j'étais à l'école d’orthophoniste et ce ne fut pas facile." Ces personnages vivent de nombreuses aventures. "J'ai su que j'allais terminer mon livre lorsque je suis arrivée au bout de ce que je voulais dire. Je parle du climat, des problématiques que l'on pourrait rencontrer, mais aussi d'intelligence artificielle et de robotique."

    Diplômée en juillet dernier, la jeune femme est en activité depuis septembre et travaille avec une consœur en attendant l'ouverture du pôle santé à Mérignac Robinson. Elle a commencé l'écriture d'un second livre et s'oblige à écrire au moins pendant le week-end. "Celui-ci se passe sur une autre planète, je me demande s'il y a d'autres univers, d'autres êtres vivants... Je parle aussi du pouvoir du langage, mais toujours en conservant mes thèmes de prédilection."

    Manon Arnal est devenue auteur sans prendre de cours. "Je n'étais pas une grande lectrice, mais je choisissais des auteurs souvent visionnaires, des BD, des livres parlant d'aventures et d'intrigues. C'est difficile de devenir auteur, j'ai cherché longtemps un éditeur et sur 25 envois, j'ai eu 10 réponses négatives et une seule positive au bout de 4 mois, écho éditions, et ils m'ont bien aidé pour la relecture."Émilie Courts, directrice éditoriale d’écho éditions, confie "j'ai eu un véritable coup de cœur par rapport à la richesse de l’univers science-fiction qu’a créé Manon et la manière dont elle amène le lecteur avec elle. Malgré la complexité de l’intrigue et des technologies, rien n’est laissé au hasard et le lecteur est véritablement emporté de manière fluide, sans s’en rendre compte ou presque. Cela m’a frappé comme une évidence. Outre le style littéraire en correspondance totale avec notre maison, j’ai senti un véritable travail d’écriture, une vraie réflexion à travers le premier récit de cette jeune auteure."

    Manon Arnal a un frère de 22 ans et vit pour l'instant chez ses parents. Ces derniers ont participé à la relecture du roman et sont ravis du travail de leur fille. "Mon papa a beaucoup aimé mon livre qui s'adresse aussi bien aux jeunes qu'aux plus âgés", conclu Manon Arnal.

    Le livre est disponible via le site : www.echo-editions.fr


    0 0

    DSC_0029.JPGL'association culturelle Le Clam met à l'honneur les artistes femmes chaque année avec son festival humour au féminin. Elle programme 3 spectacles à la salle Gérard-Philipe, 14 avenue de Verdun.

    Le 8 février à 20 h 30, la "cie atelier provisoire" propose "les entendez-vous", une traversée littéraire humoristique et impertinente (tarif plein, 15€ ; réduit, 13€ et 10€).

    Le 14 mars à 20 h 30, la musicienne et chanteuse Magali Ripoll offrira de l'humour musical avec "radio active", une épopée musicale loufoque (tarif plein, 15€ ; réduit, 13€ et 10€).

    Le 28 mars à 20 h 30, ce sera le one woman show "féministe pour l'homme" de Noémie De Lattre, une performance joyeuse et naturelle (tarif plein, 20€ ; réduit, 15€ et 10€).

    L'abonnement aux 3 spectacles est à 41€.

    Réservation au 06 61 26 30 99 ou leclam-martignas.fr


    0 0

    DSC_1779.JPGLe comité des fêtes de Capeyron proposait dimanche un thé dansant animé par l'orchestre Lucien Morin à la salle des fêtes du quartier. Près de 80 personnes, dont de nombreux seniors et beaucoup de femmes seules, sont venues fouler la piste de danse. "Cela permet de sortir de chez soi, de rencontrer d'autres personnes et de se sentir moins seule, confiait une dame. Tant que je peux bouger, j'assisterai aux animations du quartier."

    Le comité des fêtes donne rendez-vous aux habitants du quartier de Capeyron le jeudi 20 février à 18 h 30 à la salle des fêtes, pour son assemblée générale.

    DSC_1773.JPG

     


    0 0
  • 02/05/20--00:31: Mérignac : café lecture
  • La boutique France loisirs organise un café lecture "Science-fiction/Fantasy" :

    - le jeudi 6 février de 19 h à 20 h.

    C’est un moment convivial où chaque participant partage un coup de cœur sur ce thème. La séance est ouverte à tous, abonnés ou non. Les places sont limitées, il faut s’inscrire au 05 56 47 69 58 ou sur la page Facebook @FLMérignac en message privé.

    France loisirs, centre commercial Mérignac soleil, porte 1.


    0 0

    DSC_1771.JPGLa 15e édition d'Espoir en tête, une action nationale du Rotary, a eu lieu dimanche matin, avec la projection du film "le prince oublié". Le Rotary club de Mérignac, présidé par Frédéric Daragon, participait à cette action et accueillait les spectateurs au Mérignac-ciné.

    "Pour une entrée à 15€, ce sont 8€ qui vont à la fédération de la recherche sur le cerveau (FRC), rappelait le président, et tous les euros collectés sont investis dans la recherche. Depuis le lancement de l'opération, 13M€ ont été collectés et ont permis de financer 73 projets d'achat de matériel de haute technologie dans 34 établissements." Au Mérignac-ciné, le directeur Romain Brilli reverse sa part de distribution à la FRC. "Je tiens à remercier le directeur pour son soutien, ainsi que tous les sponsors qui ont acheté des contremarques", a souligné Frédéric Daragon.

    Le symbole du Rotary est une roue qui symbolise de nombreux projets : la participation à Espoir en tête et à mon sang pour les autres, l'investissement pour la lutte contre la polio... Les rotariens sont des bénévoles issus d'horizon différents qui s'investissent aussi pour les jeunes. Le thème principal du rotary étant "la paix dans le Monde." Il faut aller à la découverte de l'autre pour grandir, et lorsque l'on donne, on reçoit beaucoup plus !


    0 0

    Le programme des voyages pour 2020, organisés par Rev'évasion voyages, est à la disposition des personnes intéressées chez Geneviève Sognac.

    Il reste des places pour la sortie au cabaret de Mézos (Landes) le 21 mars, et les inscriptions en prévision d'un voyage en Autriche en octobre sont ouvertes.

    Contact : Geneviève Sognac au 05 56 47 00 64.


    0 0

    DSC_0517.JPGL'association Magik'hôpital sera à l’honneur le 14 février à 20 h 30 au Pin Galant pour une soirée de magie avec les plus grands noms de la profession.

    En effet, à l’occasion du spectacle "Les Maîtres de l’illusion 2.0", programmé par le Pin Galant, Magik'hôpital organise un After Show privé, pour les personnes qui auront réservé leur place sur le site de l'association via HelloAssos. L’achat d’un billet sur ce site (tarif, 60€) ouvre droit à une réduction fiscale. Ce spectacle hors normes rassemblera des magiciens prestigieux, de notoriété internationale, tels que Florian Sainvet, champion du monde de manipulation ; Kenris Murat, avec un numéro unique au monde de magie et d’hologrammes ; Léa Kyle, Gérald Le Guilloux, Aurélia, Erick Lantin et Valérie, sans oublier le maître de cérémonie David Stone, comédien et prestidigitateur révélé par l’émission de télévision "Incroyable Talent". Une soirée magique avec des tours de la plus haute qualité et à la pointe des nouvelles technologies.

    Lors de l'after show, les spectateurs pourront profiter de deux expositions, le monde des magiciens et les actions de Magik'hôpital, et d'une animation des magiciens de l'association. L’objectif de Magik'hôpital, qui intervient dans les hôpitaux auprès des enfants hospitalisés, est de vouloir leur faire oublier durant quelques instants l’angoisse et la souffrance grâce à des tours de magie conçus par des magiciens bénévoles.

    Site : https://magikhopital.fr


    0 0

    Dans le cadre des élections municipales, la "Liste d’union et de progrès pour Saint Jean d’Illac", menée par Patrick Babayou, inaugurera son local de permanence, situé au 480 avenue du Las :

    - le 8 février à 10 h 30.

    Trois réunions publiques sont programmées au mois de mars à 20 h 30 : le 11 à la salle de l’école Jacques-Prévert au Las, le 13 et le 20 à la salle Villenave au centre-ville.


    0 0

    Les élèves de l'AMCI (association musicale et culturelle illacaise) proposent un concert musical :

    - le samedi 08 février à 16 h à l'espace Simone-Villenave, avenue du Las.

    L'entrée est libre et le concert est ouvert à tous.


    0 0

    La prochaine séance du conseil municipal, ouverte au public, se déroulera :

    - le lundi 10 février à 18 h dans la salle du conseil municipal de la Mairie, 60 avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny.


    0 0

    DSC_1799.JPGMardi, l'école Jean-Jaurès 2, dirigée par Laurence Dupuy, organisait une journée olympique et paralympique au complexe sportif Robert Brettes, dans le cadre de la semaine dédiée à la promotion de la pratique sportive et à la mobilisation autour des valeurs citoyennes et sportives. Toute l'école, soit 170 élèves, y a participé. La journée a commencé par une cérémonie d'ouverture des jeux avec un défilé des écoliers sur les hymnes nationaux en portant les drapeaux de chaque pays participants (réalisés par les scolaires).

    "Savez-vous pourquoi il y a 5 couleurs sur les anneaux ?" questionne Laurence Dupuy, animatrice à l'atelier pictogramme. "C'est pour représenter les 5 continents", répond un élève. Ces derniers sont répartis en 16 équipes représentant chacune un pays et participent à des ateliers encadrés par des parents. C'est une première édition pour l'établissement. "C'est un collègue qui nous a signalé que les classes pouvaient s'inscrire dans le projet "jeux olympiques et paralympiques" et on a décidé d'y prendre part, précise Laurence Dupuy. En participant à la semaine olympique et paralympique, l'école souhaite s'engager dans des actions afin de sensibiliser les élèves à la différence, au handicap, au respect de l'identité de chacun, au dialogue et vivre les valeurs citoyennes et sportives à travers des ateliers, des rencontres multi-âges en utilisant les valeurs de l'olympisme. Tous les enseignants, l'équipe d'interclasses, et une vingtaine de parents se sont mobilisés aujourd'hui pour ce beau projet avec de belles valeurs. L'inclusion depuis plusieurs années au sein de l'école des enfants du CAL (Centre de l'Audition et du Langage) a déjà permis une sensibilisation au quotidien à travers des activités partagées dans différentes classes."

    A l'atelier céciffot, les yeux bandés, les élèves doivent suivre un chemin et passer des obstacles, guidés par un camarade de classe. À l’extérieur, l'association Drop de béton a mis des fauteuils à disposition des jeunes et un animateur organise des mini-rencontres de rugby fauteuil. Au total, ce sont 8 ateliers qui étaient proposés avec l'appui du service des sports de la Mairie : escrime, langage des signes, acrogym,...

    DSC_1789.JPG

    DSC_1794.JPGDSC_1798.JPG

    DSC_1793.JPG


    0 0

    DSC_1805.JPGMercredi soir, le Pin Galant organisait une soirée Mérignac congrès pour présenter un bilan mi-saison à ses partenaires et clients. "Vous avez raison de faire confiance à cette structure, a souligné Daniel Margnes, adjoint à la culture et président de MGE (Mérignac gestion équipement). Le Pin Galant se porte bien malgré une économie de la culture fragile, et il termine son exercice avec des comptes positifs. Il est en bonne santé grâce à vous tous et à plusieurs facteurs. En premier, une étroite articulation entre la culture et l'économie qui amène une occupation de 300 jours/365. Ensuite, une programmation de qualité qui nous met dans le top 5 des salles de même taille en France. L'environnement concurrentiel se développe, mais le Pin Galant garde de bonnes cartes dans ses manches en étant proche de l'aéroport, des hôtels et du tramway et avec sur place un matériel de haute technologie (20 000€ d'investissement en matériel musique). Et enfin, je salue le grand professionnalisme du personnel et félicite les nouveaux membres qui ont rejoint l'équipe. Un grand merci à tous nos partenaires, clients et à tous ceux qui fréquentent nos structures."

    Le directeur, Philippe Prost, a présenté les membres de l'équipe du Pin Galant en charge des relations, dont Isabelle Onfroy, responsable des congrès. Après cette présentation, les invités ont eu le privilège d'assister au spectacle d'humour musical proposé par "The opera locos", cinq talentueux chanteurs lyriques espagnols, qui ont enflammé le Pin Galant.


    0 0

    Le prochain conseil municipal aura lieu :

    - le 10 février à 19 h en la salle du conseil municipal de la Mairie, esplanade Pierre Favre.

    Parmi les points à l'ordre du jour : attributions des subventions pour 2020 aux associations, lancement de l'enquête publique sur le demi-échangeur, vote du budget primitif 2020...


    0 0

    cérémonie avec les 2 lauréats.JPGLe prix de la Légion d’honneur a été décerné à deux élèves des lycées de Mérignac lors d’une cérémonie organisée par la Société des membres de la Légion d’honneur le 27 janvier en présence de Madame la Rectrice et de Patrick Rennesson, le proviseur des lycées.

    Maylis Wangermez, mérignacaise scolarisée au lycée Fernand Daguin de 2016 à 2019, est une élève brillante et méritante. Elle a obtenu une moyenne de 20,50 au baccalauréat général série scientifique. C'est l’une des meilleurs bacheliers de l’académie de Bordeaux. Elle poursuit actuellement sa scolarité dans l’enseignement supérieur au lycée Michel Montaigne à Bordeaux en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles.

    Alberto Carmona Lara est élève au lycée Marcel Dassault en classe de terminale technicien d’usinage. Cet élève allophone, né en République Dominicaine et arrivé en France récemment, a obtenu la distinction du Meilleur Ouvrier de France "concours régional" en 2019. Il est particulièrement méritant dans le cadre de ses études mais il participe aussi activement à la vie du lycée. En effet, il est membre du Conseil de Vie Lycéenne et siège au Conseil d’Administration du lycée en tant qu’élu représentant des élèves.


    0 0

    DSC_0754.JPG

    C'est un chèque de 7370 € qui a été remis mercredi soir par Monique Bécavin, responsable du collectif "Téléthon de la jalle", a Éric Avril, coordinateur du Téléthon. Ce montant historique pour la commune, a été collecté au cours des différentes animations proposées par les bénévoles du collectif lors du week-end spécial Téléthon en décembre dernier. Monique Bécavin a remercié longuement chacune des personnes qui se sont impliquées sur cet événement.

    Une soirée pleine d’émotion et de sourires pour cette dernière remise de chèque avec le maire Michel Vernejoul.


    0 0

    DSC_1733.JPGLe carnaval de Bourranville va s'étaler sur 4 jours, du 12 au 15 février. Un projet à l'initiative de deux habitantes du quartier, Séverine et Myriel, rejointes ensuite par Gaëlle et Anna-Nina. "On avait assisté au carnaval de l'école de nos enfants l'an dernier et on s'était dit que ce serait sympa d'en organiser un dans notre quartier de Bourranville, explique Séverine. On s'est rapproché de la MJC centre de loisirs des deux villes afin d'avoir un partenaire référencé. La direction a été ravie de voir que l'idée de carnaval venait d'un collectif d'habitants. Nous travaillons avec les enfants du centre de loisirs de la MJC et ils s'investissent beaucoup. Ils ont choisi le thème de Mario Kart, sachant que la préparation du carnaval se fait à partir d'objets recyclés. Nous avons mis un affichage dans les écoles et la MJC afin de récupérer tout le matériel nécessaire pour confectionner M/Mme carnaval, des guirlandes et de la décoration. On est en train de créer des costumes à partir de bouteilles en plastique et de bouchons. On a eu aussi le soutien de Leroy Merlin qui nous a donné du matériel, ce qui nous a bien aidés."L'école maternelle du clos Montesquieu a choisi de préparer des costumes et des masques sur le thème des insectes.

    L'animation va s'étaler sur 4 jours, elle commencera le 12 février dans les centres de loisirs du quartier, puis le jeudi et le vendredi dans les écoles, avec un temps fort avec les parents le 14. Enfin, rendez-vous est donné à tous les habitants de Bourranville le samedi 15 à 14 h 30 au parc de l'Orée des 2 villes, pour une déambulation dans les rues du quartier, accompagné d'une fanfare brésilienne. La cavalcade reviendra à son point de départ pour le jugement et la crémation de M/Mme carnaval. Un goûter terminera cet après-midi haut en couleur. Et pour clore cette journée, une grande soirée vénitienne est organisée le soir par la commission des fêtes de la MJC CL2V. "Nous sommes ravies que le carnaval voit le jour, confient les organisatrices. On a eu le soutien des bailleurs sociaux du quartier et c'est vraiment sympa. On va communiquer auprès des habitants pour qu'ils participent à la déambulation qui sera accessible aux personnes à mobilité réduite."Le groupe regrette que peu d'habitants se soient mobilisés pour la préparation du projet, mais espère une grosse mobilisation le jour J."On demande aux riverains de jouer le jeu et de venir déguisés. L'objectif pour nous, c'est de dynamiser le quartier, d'animer toutes les rues pendant un après-midi." La déambulation sera encadrée par la police municipale et des agents de la protection civile. En cas de fortes pluies, elle sera malheureusement annulée !

    MJC CL2V, 11 rue Erik-Satie à Bordeaux. Tel : 05 56 97 40 00. 

     

     


older | 1 | .... | 329 | 330 | (Page 331) | 332 | 333 | .... | 337 | newer