Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Mérignac : le blog de la correspondante de "Sud Ouest"

older | 1 | .... | 295 | 296 | (Page 297) | 298 | 299 | .... | 337 | newer

    0 0

    Le prochain conseil municipal, ouvert au public, aura lieu :

    - le 28 mai à 19 h en la salle du conseil municipal de la Mairie, esplanade Pierre Favre.

    Parmi les points à l'ordre du jour, le bilan de la concertation préalable à la création de la zone d’aménagement concertée (ZAC du secteur du centre bourg et à l’attribution de la concession d’aménagement).


    0 0

    sucette 3.jpgDans le cadre de la Semaine européenne du développement durable, la Ville organise deux journées thématiques.

    Le mardi 28 mai sera consacré au défi de l’eau. L’espace de Chêne, 14 avenue de Verdun, offrira trois expositions sur "les toilettes, une question de dignité", "40 latrines pour Foundiougne" (Sénégal) et sur la consommation d’eau nécessaire à la fabrication de produits du quotidien. Le vernissage aura lieu à 18 h 30, et une distribution de kits économiseurs d’eau sera proposée en même temps. La projection du film "Qu’est-ce qu’on attend ?", de Marie-Monique Robin, aura lieu à 20 h 30 à la salle Gérard Philipe, et sera suivie d’un débat. Dix classes produiront des expositions et mini-spectacles à Gérard-Philipe, de 9 h 30 à 16 heures.

    Mercredi 5 juin, la Ville et des associations convient le public à une après-midi spéciale, de 14 à 17 heures, à la Maison des gestes du développement durable (plaine des sports Colette-Besson). Au programme : distribution gratuite de composteurs, intervention des équipes de Ma rénov et des associations martignassaises spécialisées dans le développement durable. Les animations sont gratuites.


    0 0

    DSC_0648.JPGC'est sous la présidence de Florence Baillet et en présence de l'adjointe Anne-Eugénie Gaspar que s'est déroulée l'assemblée générale du centre jeudi soir. L'occasion pour le nouveau directeur, Guillaume Lemoine, arrivée il y a un mois, de se présenter aux adhérents présents. Après la lecture de son rapport moral, la présidente a annoncé qu'elle ne se représentait pas au conseil d'administration et qu'elle quittait son poste de présidente, mais qu'elle resterait comme bénévole au sein de l'association.

    Le rapport financier du centre social et culturel laisse apparaître un déficit de 43 373€ avec 473 228€ de recettes pour 516 602 de charges. Le trésorier a rappelé que pour l'exercice précédent, le déficit était de 92 835€, soit une diminution de près de la moitié. "Nous avons eu une augmentation des charges en 2017 suite à l'installation dans les nouveaux locaux et à l'achat de matériel, et cela se ressent encore, précise le trésorier. Nous avons aussi des frais de personnel exceptionnels et un emprunt en cours. Malgré la baisse de subvention de la CAF, nous avons comblé une partie du déficit, mais le budget reste fragile et un travail de redressement des comptes financiers est en cours." Le commissaire aux comptes a confirmé le déficit et confié qu'il fallait absolument équilibrer le budget et qu'il y serait très attentif. "Nous partageons les inquiétudes financières du centre et nous serons aussi attentifs à l'évolution de la situation, a commenté Anne-Eugénie Gaspar. Ici vous travaillez beaucoup avec les acteurs présents dans le quartier et c'est important." La représentante du Préfet a entendu les difficultés du centre. "Nous y serons attentifs ainsi qu'à vos projets et vos emplois." La CAF était aussi représentée. "J'ai écouté avec attention vos comptes rendus. Nous intervenons de manière forte même si nous avons dû baisser certains financements. Mais il existe aussi des appels à projets où nous pouvons intervenir."

    Le centre social et culturel compte 244 adhérents et de nombreux usagers. "Maison des habitants, centre social et culturel de Beaudésert, maison pour tous, ce lieu qui est celui du vivre ensemble a connu en 2018 un ensemble de turbulences diverses, a commenté Florence Baillet. Il y a eu plusieurs départs de personnel, des manquements techniques dans les jardins familiaux qui en ont perturbé la cohésion et l'harmonie, des dégradations de biens et matériels commis par certains jeunes dans la salle qui leur est dédiée. En 2018, nous avons entamé les démarches du projet d'un rapprochement avec la MJC centre-ville qui va aboutir à une modernisation économique des deux associations. Dès le début 2018 nous savions que nous aurions du mal à équilibrer le budget, des négociations ont été entreprises avec la ville et on aboutit à certaines mesures, notamment sur la question des fluides. De nouveaux membres vont intégrer le bureau et une nouvelle vie va commencer pour le centre."

    Pour le rapport d'activité, plusieurs personnes sont intervenues. Des jeunes ont fait le bilan du projet "jeunes citoyens, futurs citoyens européens" qui leur a permis d'aller à Paris et Strasbourg. Un autre groupe a parlé du projet "en chemin vers l'autonomie" qui a concerné 8 jeunes ayant participé à un séjour en Corse... La réunion s'est terminée par l'élection du conseil d'administration qui compte 21 élus. Ils étaient 11 candidats sortants et 11 à se présenter, tous ont été élus. Les membres du CA vont se réunir dans quelques jours pour élire le bureau. 


    0 0

    Le vide-greniers du Mérignac Handball (MHB) aura lieu :

    - le dimanche 02 juin de 7 h à 20 h aux alentours de la salle Pierre-de-Coubertin, avenue Robert-Schumann.

    Le règlement se fait à la réservation, 5€ les deux mètres. Buvette et restauration sur place.

    Contact : 05 56 45 84 34 ou merignac-handball@orange.fr

    Site : www.merignachandball.fr


    0 0

    Le centre socioculturel propose une soirée théâtre :

    - le mercredi 29 mai de 19 h 30 à 22 h 30 à la salle Gérard Philipe, 14 avenue de Verdun.

    En 1re partie, "pluie, visage, soleil" de Claude Ponti ; en 2e partie, "Le mioche" de Philippe Aufort. Ce sont des œuvres adaptées et mises en scène pour l'atelier théâtre des enfants du centre socioculturel par Jean-François Coffin de la "Cie les petites secousses" de Talence.

    Le tarif est de 6€ pour les adultes et de 2€ pour les 6/18 ans.

    Réservations au 05 56 78 05 48.


    0 0

    Le concert d'orgue du marché aura lieu :

    - le samedi 1er juin à 11 h 30 à l'église saint Vincent, place Charles-de-Gaulle.

    Il sera animé par la classe d'orgue du conservatoire municipal et sera suivi d'une visite de l'orgue.

    L'entrée est gratuite et ouverte à tous.


    0 0
  • 05/28/19--15:09: Martignas : fête foraine
  • DSC_0403.JPGLa fête foraine annuelle organisée par "l'Amicale Martignas en fête" aura lieu du 31 mai au 2 juin sur la place Corps-Francs-Pommiés.

    Vendredi 31 mai à 20 h 30, la salle des Graves accueillera un concours de belote.

    Samedi 1er juin sur la place : 14 h, concours de pétanque ; 19 h, remise des trophées suivie du vin d'honneur offert par la municipalité ; 23 h, feu d'artifice spécialement étudié pour l'emplacement avec 10 tableaux de 3200 comètes et bombettes ; fête foraine toute la journée.

    Dimanche 2 juin à partir de 15 h, fête foraine.


    0 0

    Face au manque de participants, l'association Gajorabe des Sables se voit contrainte d'annuler sa sortie à

    Zugarramurdi et Dancharia, initialement prévue le dimanche 2 juin, et s'en excuse auprès des personnes inscrites.


    0 0

    60387482_1890161897756587_3891497754681147392_n.jpgLa Fédération des radios associatives de Gironde (fédéra33) présente le festival de l'émergence, la culture au premier plan, le 31 mai à la MJC centre-ville.

    L'accueil se fait à 18 h avec une prise de parole des président(e)s des radios de la fédéra33, suivi à 18 h 30 d'une conférence ouverte à tous sur le thème de la radio libre et d'un apéritif, et de la pièce de théâtre "Le chien bleu" de la compagnie Les labyrinthes à 20 h 30. Il s'agit d'un monologue éclaté en plusieurs morceaux, à l'image du personnage Mme Croquette, interprété par Orianne Schiele, une jeune comédienne originaire d'Orléans et habitant Blanquefort. Ce monologue, volontairement fragmenté, est la traduction du désordre mental dans lequel règne le personnage à la recherche d'une vérité refoulée. Cette pièce aux multiples facettes fait inévitablement écho à bien des sujets : la place des femmes dans la société, son regard sur la folie, les violences conjugales... Elle a été créée en janvier 2018 par Gérard David, metteur en scène de la compagnie Les Labyrinthes, pour Orianne Schiele.

    Née en 1995, la jeune femme s'est initiée à la danse et à la musique dès son plus jeune âge, avant de se tourner vers le théâtre. "Cela fait près de 3 ans que je suis comédienne pro, mais je suis passionnée par tout ce qui touche l'art, confie Orianne Schiele. Cette pièce a été jouée à la Lucarne à Bordeaux et je vais la présenter au festival d'Avignon du 15 au 28 juillet, une grande première pour moi. On va jouer tous les jours, sauf le mardi, et cela va être sportif." Au départ, la pièce durait 45 min, mais elle a été allongée de 15 min. "On a ajouté des surprises, des chansons, et vendredi soir on va tester cette nouvelle édition, poursuit l'artiste. C'est un texte très rythmé, un monologue que j'avais découvert lorsque j'étais élève du conservatoire de Mérignac (de 2013 à 2015), avant mon départ pour Paris où je suis restée 2 ans. Avant de vivre à Blanquefort, nous étions à La Réunion où j'ai découvert le Conservatoire. En arrivant ici, j'en ai cherché un et j'ai trouvé celui de Mérignac. Il est très technique, Gérard David est très carré dans le travail, et on apprend beaucoup." Le chien bleu est une pièce drôle mais pas comique qui devrait parler à beaucoup de personnes. Tarif d'entrée pour le théâtre, 10€.

    MJC centre-ville, 15 avenue Roland-Dorgelès.

    Infos et réservations au 06 52 84 62 80.

    Site de la fédération : www.federa33.org


    0 0

    Le 4 juin, le Mérignac-Ciné, 6 place Charles-de-Gaulle, propose une soirée musicale pour le film "Rocketman".

    À 20 h, la compagnie "Accents toniques" fera découvrir leur concert "Rocketman, a tribute to Elton", sur la scène de la salle de cinéma. Le concert sera suivi de la projection du film à 21 h 30.

    Tarif unique concert et film, 20 euros.

    Site : www.cinemerignac.fr


    0 0

    DSC_0692.JPGLe gala de danse du conservatoire municipal a eu lieu samedi soir sur la scène du Pin Galant. "Ce soir, c'est un grand moment, l'année se termine et nous allons voir un grand spectacle proposé par les élèves du conservatoire accompagnés de musiciens, a souligné Daniel Margnes, adjoint à la culture, en accueillant le public. Ce sont des petits artistes locaux qui vont se produire devant nous. Je salue les enfants, mais aussi les professeurs qui les encadrent tout au long de l'année." Jean-Sébastien Hubert, directeur du conservatoire municipal, a souhaité la bienvenue à tous. "L'an dernier, notre gala concernait la musique, cette année, c'est la danse. Je voudrais aussi souligner le travail effectuée par notre conseillère aux études Mara Tufani, qui fut professeur de danse pendant 35 ans à Mérignac. Pour nous, au-delà du travail, il faut que les élèves prennent du plaisir à ce qu'ils font."

    C'est devant une salle comble que 250 élèves du conservatoire ont proposé un grand spectacle de danse avec de superbes chorégraphies. En première partie, des danseurs étaient accompagnés par l'orchestre de guitare du conservatoire municipal. En seconde partie, ce sont les pianistes, encadrés par Hilomi Sakaguchi, qui ont accompagné la danse contemporaine. Certains décors ont été réalisés par la classe d'arts plastique du conservatoire dirigée par Karine Jou de Las Borjas. Un gala qui a réunit les différentes sections du conservatoire municipal : danse, musique et arts plastiques.

    DSC_0718.JPG

    DSC_0731.JPGDSC_0737.JPG

    DSC_0778.JPG

    DSC_0799.JPG

    DSC_0782.JPGDSC_0792.JPG

    DSC_0808.JPG


    0 0

    DSC_0666.JPGVendredi soir, la Ville avait convié les nouvelles entreprises illacaises à une soirée de présentation à la Maison de l'économie et de l'emploi, sur le site de l'uZZine. Près de 700 entreprises sont répertoriées sur la commune, dont environ 500 qui travaillent vraiment avec la ville. Chaque année, elles sont une quarantaine à s'installer."Nous avons de nombreuses demandes mais pour l'instant, on ne peut pas toutes les accueillir, nous attendons la révision du PLU", confiait Charlène Bailleul, responsable du développement économique.

    Les entreprises ont été reçues par Hervé Seyve, le maire ; Denise Fumat, adjointe au maire; Pierre Ducout, président de la CDC Jallobourde ; et de plusieurs élus. "Nous avons validé le règlement de la publicité et nous accompagnons les entreprises pour la déclaration des enseignes", a rappelé Denise Fumat en présentant l'équipe qui travaille à ses côtés. "Le développement économique est incontournable et nous essayons de vous accompagner, a souligné Hervé Seyve. Créer de l'activité économique, c'est apporter des finances à la ville. C'est un enjeu fort de notre PLU en cours de révision. Nous prévoyons toujours la création d'un village d'entreprises sur l'ancien site de Mondy, le dossier est encore devant la justice, mais on devrait y arriver. Sur le site de l'uZZine, on espère créer une société "Saint Jean d'Illac Énergie" en juin et être autosuffisant en énergie." Charlène Bailleul a précisé qu'une nouvelle newsletter était dorénavant adressée aux entreprises, et que ces dernières avaient la possibilité d'être partenaire ou mécène "d'Illac en scène."


    0 0

    DSC_0829.JPGLa cérémonie commémorant la Résistance s'est déroulée lundi soir à l'Arbre de la Mémoire dans le parc de la Mairie, en présence du maire Alain Anziani, du président du Comité d'Entente Olivier Gauna, de collégiens des Eyquems, d'une soliste du conservatoire, de nombreux élus et personnalités civiles et militaires. L'Arbre de la Mémoire a été planté en 1997, suite à un travail commencé en 1995 par des collégiens des Eyquems.

    Après le dépôt de gerbes, tous se sont rendus dans la salle de restauration de la Mairie pour la lecture de textes. "Le 27 mai 1943, sous la présidence de Jean Moulin, 8 mouvements de résistance ont uni leur force pour créer le Conseil National de la Résistance (CNR) et le 27 mai est devenu la Journée Nationale de la Résistance en juillet 2013", a rappelé Marie Pierre Pujol, professeur retraitée du collège. Les collégiens ont procédé à la lecture d'extraits de textes de Daniel Cordier, bordelais de 99 ans qui fut Résistant, et d'André Meunier Mereine, militant socialiste. L'adjoint René Saba a rendu hommage au travail réalisé par Jacques Loiseau, mémoire de la Résistance et président honoraire de l'ANACR. La cérémonie s'est terminée par l'interprétation a cappella du Chant des partisans par la chorale du collège des Eyquems.

    DSC_0811.JPG

    DSC_0814.JPGDSC_0816.JPG

    DSC_0818.JPGDSC_0820.JPG

    DSC_0823.JPGDSC_0838.JPG

    DSC_0840.JPG


    0 0

    DSC_0908.JPGLe principal ordre du jour du conseil municipal mardi soir, concernait la ZAC centre bourg avec 4 délibérations présentées par l’adjoint Jean-Pierre Allemand.

    L’élu a fait le bilan de la concertation qui n’a amené aucune observation sur le registre laissé à la disposition du public. Lors de la dernière réunion publique (14 mai) les débats ont permis de mettre en avant la mobilité et le stationnement, les équipements éducatifs et le confortement des petits commerces de proximité. "Une simple lecture quand on parle de la ZAC ne permet pas aux conseillers municipaux de voir les tenants et aboutissants du projet, constate Dominique Beyrand (opposition). Le temps de la concertation fut court, et cela arrive juste avant les municipales." Jean-Pierre Allemand a souligné qu’il y avait eu 3 ans de concertation. "Pourquoi les travaux concernant le parc de la Mairie ont-ils commencé? s'étonne Maïténa Bru (opposition). Il est dommage que plusieurs scénarii n'ait pas été proposé à la population." Jean-Pierre Allemand précise "la ville a fait appel à un professionnel qui a proposé 2 scénarii. Les travaux de la ZAC vont s’étaler sur 9/10 ans et ceux qui ont commencé sont liés à la construction de Quérandeau 2." (abstention de l'opposition).

    L’adjoint a ensuite précisé les enjeux et les objectifs de la ZAC, son périmètre d’intervention, le programme et le bilan financier prévisionnel de l’opération. Le programme de construction envisagé consiste en la réalisation d‘environ 35 000 m2 de surface de plancher bâties, 600 logements construits (50 à 60 par an sur 10 ans), 1000 places de stationnements privées et 400 publiques, 1525 m2 de surfaces commerciales, 1145 mètres linéaires de voiries réaménagées, 38 380 m2 d’espaces publics... Le budget prévisionnel s’élève à 24 740 000€ HT. Le bilan s'étale sur une durée prévisionnelle de concession d’aménagement de 9 ans, la collectivité gardant maîtrise et contrôle de l’opération jusqu’à son terme. "Certains chiffres sont une découverte pour nous, s’étonne Dominique Beyrand. Il n’y a eu aucun échange en commission et nous n’avons pas pu en parler avec les illacais." Maïténa Bru est surprise de ne pas voir de proposition financière pour les commerces impactés. "Les chiffres étaient téléchargeables sur le site de la ville, riposte Jean-Pierre Allemand. C’est le groupement choisi qui a fait une étude financière mais il y aura d’autres chiffres plus précis via l’aménageur. On a juste établi un cahier des charges dans le cadre d’une pré-étude. Le coût pour la collectivité sera de 900 000€ de budget d'investissement par an." Le maire Hervé Seyve complète. "Tous les commerçants concernés auront des propositions mais la ville restera propriétaire des murs. Nous voulons maintenir la vitalité commerciale du centre-ville." Il s'ensuivit un échange un peu vif entre le Maire, reprochant sa politique à l'ancienne équipe municipale, et Édouard Quintano, pour qui il faut arrêter de parler du passé et regarder l'avenir (l’opposition vote contre la délibération).

    La commune va lancer la procédure de mise en concurrence en vue de la désignation d’un concessionnaire pour réaliser l’opération d’aménagement selon les caractéristiques définies par la collectivité. La meilleure proposition sera sélectionnée après négociation. "Ce qui nous intéresse c’est de connaître le calendrier, il faut le temps d’étudier les appels d’offres", commente Dominique Beyrand. "Nous lancerons la consultation dès que l’on aura l’accord de la Préfecture, on laissera 3 mois pour les appels d’offres, puis il y aura délibération, étude et désignation du concessionnaire en novembre 2019" précise Jean Pierre Allemand (abstention opposition). Une commission chargée d’émettre un avis sur les propositions, constituée de 6 titulaires plus le Maire et de 6 suppléants, a été mise en place.

    Les délibérations du conseil municipal sont consultables sur le site de la Mairie : www.saintjeandillac.fr


    0 0

    IMG_3981-600x630.jpgGTRS Racing Event organise une journée trajectoire le 2 juin sur le circuit auto/moto, avenue Marcel-Dassault (30 voitures maximum en + 800 kg et 15 en - 800 kg). Tarif : 99€ et 20€ le 2e pilote, la journée complète ; 69€ et 10€, la 1/2 journée matin ; 79€ et 15€, la 1/2 journée après-midi.

    Ouverture du site à 7 h 30, inscriptions de 8 h à 9 h, briefing obligatoire à 9 h, accès à la piste de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h (2 groupes de roulage). Les véhicules de moins de 800 kg sont admis sur cette journée, sauf les monoplaces. Le casque est obligatoire ainsi qu'une assurance RC véhicule, possibilité d'en souscrire une directement sur place au tarif de 25€ ou 32€ payables par chèque exclusivement. Il est conseillé d'avoir un extincteur fixé dans l'habitacle.

    Contact: 06 84 43 31 06 ou commercial@gtrsopendays.com


    0 0

    Henri Loevenbruck dédicacera son livre "Gallica", une trilogie fantasy de grande qualité et aussi un énorme succès en librairie :

    - le 7 juin de 17 h à 19 h à la boutique France Loisirs de Mérignac Soleil (porte 1), 17 avenue de la Somme.


    0 0

    Le bureau de l'association MSCS (Mérignac Solidarité Complémentaire Santé) organise sa première assemblée générale :

    - le mardi 4 juin à 18 heures, à la Maison des associations, 55 avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tasigny.

    Tous les adhérents sont conviés à participer à cette réunion qui se conclura par le verre de l'amitié.


    0 0

    Le mérignacais Steve Cadencé et le groupe FMR seront en concert à la salle de la Glacière, 56 rue Armand-Gayral :

    - le 8 juin de 21 h à 22 h 30.

    Accompagné de la plupart des musiciens ayant participé à l'enregistrement du CD, Steve Cadencé présentera ses compositions d'inspiration folk et quelques reprises de chansons françaises (Bourvil, Gainsbourg) ou des adaptations, comme "Rock Around the Clock" en gascon et a capella. L'artiste chante et s'accompagne à la guitare, à la mandoline ou encore à l'harmonica. Les thèmes sont différents styles de musique, de Bach au rap en passant par le Cajun, et de danse scottish, polka, java, mazurka... Les textes, dans la lignée de Boby Lapointe, font la part belle aux jeux de mots et autres contrepèteries.

    Le tarif est de 5€.


    0 0

    DSC_0851.JPGPour leur avant dernière journée de formation, des réservistes citoyens de la BA 106 et du DA 204 de Mérignac, accompagnés de réservistes de la BA 120 de Cazaux, sont allés passer une journée sur la BA 118 de Mont de Marsan (40). Une base de 600 hectares entourée de 16 km de clôture où près de 3500 personnes travaillent. Une trentaine de réservistes ont participé à cette journée de formation en présence du colonel René Dupré et du commandant Francis Gauch, de la BA 106.

    Ils ont commencé par la visite du Centre de détection et de contrôle (CDC), l'occasion d'apprendre que chaque jour, entre 5 et 6000 avions survolent l'espace aérien français. Puis ce fut la découverte de l'Escadron de défense sol-air (EDSA), une spécialité qui existe depuis 1984 avec 4 escadrons basés en France. Avant la pause déjeuner, le colonel René Dupré a remis l'insigne de Capitaine de la réserve opérationnelle à Jacques Etanchaud (BA 106). L'après-midi, les réservistes citoyens ont découvert la fauconnerie et se sont ensuite rendus à l'ESTA (escadron de soutien technique aéronautique) pour la présentation d'un aéronef. Ils ont découvert le "Tiger Spirit" qui a participé au "Nato Tiger Meet", une manifestation réunissant des escadrons opérationnels de l'Otan et qui s'est déroulée du 13 au 24 mai sur la BA 118. Ils ont aussi eu le privilège d'assister en direct au décollage de 5 Rafales, assez impressionnant !

    DSC_0857.JPG

    DSC_0861.JPGDSC_0864.JPG

    DSC_0882.JPG

    DSC_0888.JPG

    DSC_0900.JPG

    DSC_0901.JPGDSC_0886.JPGDSC_0898.JPG

    DSC_0883.JPG


    0 0

    DSC_0909 - Copie.JPGLors du conseil municipal du 28 mai, une délibération ayant été ajoutée à l'ordre du jour au dernier moment, l'opposition a demandé une suspension de séance de 5 minutes afin d'en prendre connaissance.

    La Ville et l'association "Illac en scène ORG" ont souhaité s'associer afin de mettre en commun leurs compétences et leurs moyens dans le cadre de la production et de l'organisation du festival "Illac en scène" du 6 juillet 2019. Le conseil municipal devait voter pour l'autorisation d'une avance de 50 000€ de la ville à l'association et d'en approuver les modalités de remboursement. "Le dossier Illac en scène revient sur la scène, a commenté l'élu d'opposition Édouard Quintano. Nous vous avions fait remarquer que 80 000€ avaient été accordés sans que cela apparaisse dans les subventions aux associations. On ne connaît personne de cette association ! Ce prêt de 50 000€ arrive-t-il en plus des 80 000€ ? Quel est le montant des cachets ? Quel est le risque pris par la ville ? Je viendrais vérifier les comptes de cette association mercredi." Le maire Hervé Seyve a répondu. "On a toujours expliqué qui était cette association qui doit aider la ville à fluidifier l'organisation d'Illac en scène. Vous aurez les informations que vous demandez quand les agents pourront vous recevoir, ce n'est pas vous qui décidez !" L'adjoint aux finances Fabrice Guillemet a rappelé que l'association s'occupait aussi des recettes de la manifestation et que les 50 000€ faisait partie des 80 000€ déjà voté, que c'était juste une avance sous forme de prêt (l'opposition vote contre et une abstention de la majorité).


older | 1 | .... | 295 | 296 | (Page 297) | 298 | 299 | .... | 337 | newer